Bois,Sculpture sur bois, Stages de sculpture sur bois du sculpteur Philippe Gilbert

Bois;Pour tous les amateurs de sculpture sur bois; blog de l'Atelier d'ART sur Bois, le site du sculpteur Philippe Gilbert : retrouvez les photos des stages, l'actualité et les conseils du sculpteur !

28 février 2009

Affûtage d'une gouge avec une meule à eau.

  • DSCF8872 Pour les outils bruts de forge, il faut en arrondir légérement l'extrémité, afin d'améliorer la qualité de travail. Attention cependant à ne pas le faire trop souvent, sans quoi, on réduit leur durée de vie.
  • DSCF8876  Faire le biseau intérieur (longueur 2 mm avec un angle de 10°), sur l'angle de la meule si l'on ne possède pas de meule multiforme. DSCF8878 Pour cela, se servir d'un gabarit en carton d'un angle de 10° que l'on plaque à l'intérieur de la gouge afin de contrôler l'angle à obtenir.
  • DSCF8882 Lisser le biseau intérieur avec une pierre très abrasive sur tout l'arrondi. Pour avoir un geste précis, prendre appui sur la barre du touret.
  • DSCF8884 Ensuite on meule le talon avec un angle de 15°.
  • DSCF8886 On se promène sur toute la largeur de la meule pour ne pas la creuser. Avec un appui sur la barre de guidage et un oeil sur un morceau de bois, mis à côté de la meule et sur lequel plusieurs traits nous servent de repères, pour ne pas changer d'angle.
  • DSCF8887 On contrôle avec le gabarit en carton sur lequel, comme l'indique la photo, un angle de 15° et un de 10° ont été dessinés.
  • DSCF8894 Très important: on retourne la gouge vers la lumière pour contrôler si l'on a obtenu du morfil sur tout l'arrondi de la gouge. La qualité de l'affûtage dépend de la capacité à contrôler ce que l'on meule sans modifier l'arrondi, ni enlever trop de matière (autrement il n'y a plus de biseau intérieur), et pour une gouge creuse comme celle-ci, il ne faut pas craindre de tourner son poignet.
  • DSCF8895 L'étape primordiale: enlever le morfil avec une pierre naturelle très douce (de la pierre ardennaise belge, vendue par trois, la plus facile à trouver chez les outilleurs professionnels!). On commence par l'intérieur, avec une pierre choisie pour une forme qui s'adapte au mieux à l'arrondi de la gouge, et l'on travaille en s'appuyant sur notre biseau intérieur de 10°.
  • DSCF8899 Avec le plat de la pierre, on appuie sur tout le talon, avec un geste de haut en bas, tout en insistant sur l'arrondi de la gouge. Le but est d'user l'acier pour en enlever le déchet, autrement dit le morfil, et ainsi obtenir une pointe parfaite avec les angles désirés. Cette opération ainsi que la précédente doivent être répétées au moins 5 ou 6 fois dans cet ordre.
  • DSCF8900 Pour ceux qui possède un cuir à côté de la meule, on peut l'utiliser pour affiner mécaniquement ce travail. Mais attention, l'inconvénient, c'est que l'on peut facilement arrondir l'extrémité de l'outil, ayant pour résultat, qu'il ne pénètre plus facilement dans le bois si l'on s'appuie sur son talon.
  • DSCF8901 Même opération avec le cuir, sur le talon, en étant vigilant, encore une fois, à ne pas arrondir le bout de l'outil.
  • DSCF8904 La gouge affûtée avec un biseau intérieur et un talon régulier, rectiligne, jusqu'à la pointe.
  • DSCF8906 Résultat: on peut travailler aussi bien avec l'arrondi intérieur que
  • DSCF8907 le creux de la gouge.



Posté par PhilippeGilbert à 19:46 - Dossier technique - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Affûtage

    Bonjour,
    Je voulais vous remercier pour votre tuto sur l'affûtage. Grâce à vous j'ai enfin réussi à affûter comme il faut ma gouge test. Il me manquait des précisions que vous nous avez donné dans ce pas à pas. Je vais pouvoir m'attaquer à mes autres gouges qui en ont bien besoin!! MERCI!

    Posté par Nathalie, 04 mars 2017 à 17:45

Poster un commentaire